Cuir et Mégaphone

Motos classiques et anciennes de courses toujours en piste !
 
PortailPortail  AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le mulet pyrénéen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 14 ... 26  Suivant
AuteurMessage
Mondialen
Sérial Posteur
Sérial Posteur
avatar

Nombre de messages : 3196
Age : 60
Localisation : Bourbonnais
Date d'inscription : 17/08/2011

MessageSujet: Re: Le mulet pyrénéen   Dim 29 Juil 2012, 10:54

Super ton idée mais pourquoi à eau perdue ? Il suffirait d'adjoindre à ton système un condenseur à serpentin façon alambic et le tour est joué.

En plus au lieu de mettre de l'eau dans la poutre tu pourrais mettre du jus de poire ou de prune ou...

Imagine Wink

- Non non M'sieur l'agent ce n'est pas du tout ce que vous croyez, c'est juste pour refroidir l'huile de mon moteur Razz

Trêve de plaisanterie, tout ce qui représente un échange thermique favorable, c'est à dire avec un fluide de température moins élevée que l'huile sera un plus. Reste à mettre en équation la capacité d'eau à embarquer pour abaisser la température de l'huile de "x" degrés pendant "y" minutes de fonctionnement du moteur dans des conditions prédéfinies par ailleurs : température de l'air, vitesse moyenne de la moto...

J'ai entrevu le fichier construit par ton fiston, chapeau bas, je n'ai aucune connaissance en thermodynamique donc mise à part la philosophie de construction du fichier je ne peux pas dire que j'ai compris. Même si on sait bien que c'est la relation entre les matériaux, les dimensions, les flux qui conduisent au résultat, BRAVO au fiston cheers
Revenir en haut Aller en bas
olidelac
Sérial Posteur
Sérial Posteur
avatar

Nombre de messages : 2394
Localisation : Comminges
Date d'inscription : 26/02/2011

MessageSujet: Re: Le mulet pyrénéen   Dim 29 Juil 2012, 11:25

Merci pour le fiston.

C'est vrai, ça, pourquoi à « eau perdue » ?

J'ai quelques remords à vouloir ainsi gaspiller de l'eau alors que d'autres s'ingénient à l'économiser, comme celui qui a pensé à récupérer l'eau du lavabo pour remplir le réservoir de chasse, ici dans un appareil version « prestige » :


Ce doit être sympa de devoir écarter les guiboles pour cracher quand on se lave les dents, et ce doit être sympa aussi, quand on tire la chasse, de voir sa salive chargée de dentifrice ou ses poils de barbe chargés de mousse pousser son caca tout frais !

O.
Revenir en haut Aller en bas
http://314ro.canalblog.com/
cacajou
Sérial Posteur
Sérial Posteur
avatar

Nombre de messages : 4941
Age : 66
Localisation : sud de Paris
Date d'inscription : 11/11/2011

MessageSujet: Re: Le mulet pyrénéen   Lun 30 Juil 2012, 20:51

Tu fais dans la poésie maintenant Very Happy
Ton mulet pyrénéen c'est déjà une belle aventure. Mais ce qui est sur, c'est que tu n'as pas engendré un âne.
Bravo au fiston. Les engrenages de son cerveau tournent bien rond. cheers
Revenir en haut Aller en bas
olidelac
Sérial Posteur
Sérial Posteur
avatar

Nombre de messages : 2394
Localisation : Comminges
Date d'inscription : 26/02/2011

MessageSujet: Re: Le mulet pyrénéen   Lun 30 Juil 2012, 22:40

Merci pour lui.


Dernière édition par olidelac le Mer 04 Déc 2013, 22:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://314ro.canalblog.com/
olidelac
Sérial Posteur
Sérial Posteur
avatar

Nombre de messages : 2394
Localisation : Comminges
Date d'inscription : 26/02/2011

MessageSujet: Re: Le mulet pyrénéen   Mer 01 Aoû 2012, 23:43

Le moteur K2


Dernière édition par olidelac le Lun 02 Déc 2013, 21:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://314ro.canalblog.com/
cacajou
Sérial Posteur
Sérial Posteur
avatar

Nombre de messages : 4941
Age : 66
Localisation : sud de Paris
Date d'inscription : 11/11/2011

MessageSujet: Re: Le mulet pyrénéen   Lun 13 Aoû 2012, 19:51

De retour chez moi en Essonne, je me délecte de tes péripéties. Dur pour toi, certes , mais tellement passionnant pour moi, nous. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
olidelac
Sérial Posteur
Sérial Posteur
avatar

Nombre de messages : 2394
Localisation : Comminges
Date d'inscription : 26/02/2011

MessageSujet: Re: Le mulet pyrénéen   Sam 06 Déc 2014, 02:03

Salut !

Après un hivernage qui n'a pas duré qu'un hiver, le mulet se réveille.

Pendant que Pierre est en train de lui faire un moteur dans nos établissements de l'Essone, je monte la partie cycle dans nos usines du Comminges.
(Ce qui revient à dire que nous consacrons chacun 3 m² de notre garage à ce mulet.)

Dans le Comminges, ça repart sur les freins avant.
Le but est d'assembler une roue OZ munie de disques KAWA et d'étriers BREMBO P08 sur une fourche MARZOCCHI 38 qui, bien sûr, n'est pas du tout prévue pour ça.

Les fixations sur les fourreaux sont plutôt hautes, et les fixations basses sur les étriers sont très basses.
De façon à éviter les porte-à-faux, l'idée a été de fixer les platines support des étriers, non seulement aux fixations en partie haute des fourreaux, mais aussi en partie basse, à l'axe de la roue.

Les platines sont en trois parties (nos somptueuses installations ne disposent pas des fraiseuses qui permettraient de tailler dans la masse des platines d'une seule pièce).




Pour le moment, les platines sont encore massives, mais il est prévu de les alléger.
Le procédé d'allègement sera intermédiaire entre les deux procédés courants d'allègement que sont le perçage de trous et le fraisage de l'épaisseur (toujours à cause de ce manque de fraiseuse), ce sera un "perçage fraisé conique" (c'est nouveau, ce n'est pas encore sorti).

Un échantillon de p.f.c. (fait à l'arrache) sur un morceau de plastoc :


Ce procédé m'a vaguement été inspiré par un plateau de la table de salon que j'ai faite il y a quelques décennies, et sur laquelle mes pieds reposent en ce moment-même.


O.

PS
Au second plan de la photo de la roue du mulet, la CB750 "V&C" en attente de montage.
"V&C" = (phonétique) "vé et cé liés" = "vaisselier" : c'est celle des CB750 qui reçoit les pièces les plus authentiques (la vaisselle la plus précieuse), qui est restaurée façon "conforme à l'original", mais c'est celle qui sera certainement la moins utilisée... comme la vaisselle des grandes occasions qui ne sort que pour les repas de communion.
Revenir en haut Aller en bas
http://314ro.canalblog.com/
olidelac
Sérial Posteur
Sérial Posteur
avatar

Nombre de messages : 2394
Localisation : Comminges
Date d'inscription : 26/02/2011

MessageSujet: Re: Le mulet pyrénéen   Ven 19 Déc 2014, 17:01

Le we dernier, le chef est venu faire l'inspection des travaux (et faire un poutou à sa maman).

Il en a profité pour émettre l'idée qu'on pourrait placer des protections sur les pieds de la fourche.






Depuis, je cogite, et, quand ma freebox y consent (ça fait 3 semaines qu'elle ne fonctionne que de minuit à midi), je navigue sur la mer des expériences des internautes et sur l'océan des publicités de patins et roulettes de protection.
Pour le moment, je n'ai rien lu ou vu de très convaincant.
J'ai même lu beaucoup de choses qui dissuaderaient de mettre des protections, coupables, selon certains, de causer plus de dégâts en cas de chute que de bienfaits.

Pour éviter l'effet de levier dévastateur dont on accuse les protections trop saillantes, j'ai pensé mettre une boule en bas de chaque fourreau.



Des boules de quelle raideur ?
Les balles de tennis, c'est, de toute évidence, trop mou ; de toute façon, je n'en ai qu'une, et puis, elle manquerait sur l'attelage de ma caisse.
Les boules de pétanque ? Ça pourrait faire une indigestion de masses non suspendues.
Des boules en téflon ?

Comment les fixer ?
Les trous présents dans la zone peuvent-ils aider ?
On a une idée de l'intensité et de la direction des efforts à tenir en cas de chute ?

Ça sert vraiment à quelque chose ?

J'ouvre mon attention et mon esprit à toutes vos suggestions et remarques.

O.

PS : j'en profite pour en faire une (remarque) en forme de question (HS) : pourquoi dit-on d'un esprit étroit qu'il est obtus (> 90°), alors qu'on dit qu'il est fin et aigu (< 90°) quand il est plus large ?


Dernière édition par olidelac le Dim 21 Déc 2014, 01:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://314ro.canalblog.com/
cacajou
Sérial Posteur
Sérial Posteur
avatar

Nombre de messages : 4941
Age : 66
Localisation : sud de Paris
Date d'inscription : 11/11/2011

MessageSujet: Re: Le mulet pyrénéen   Ven 19 Déc 2014, 17:28

Des balles de baseball. C'est solide .
Revenir en haut Aller en bas
olidelac
Sérial Posteur
Sérial Posteur
avatar

Nombre de messages : 2394
Localisation : Comminges
Date d'inscription : 26/02/2011

MessageSujet: Re: Le mulet pyrénéen   Ven 19 Déc 2014, 18:24

Vue la composition des balles de baseball, on ne peut pas creuser un logement pour encastrer le pied de fourreau dans ces balles.

O.
Revenir en haut Aller en bas
http://314ro.canalblog.com/
cacajou
Sérial Posteur
Sérial Posteur
avatar

Nombre de messages : 4941
Age : 66
Localisation : sud de Paris
Date d'inscription : 11/11/2011

MessageSujet: Re: Le mulet pyrénéen   Ven 19 Déc 2014, 18:27

Ha , scuse, je n'avais pas compris , je pensais que tu voulais la fixer devant le fourreau.
C'est dans quel but . Protéger la fourche des petits chocs ou des gros chocs ?
Revenir en haut Aller en bas
DIALMAX
King Posteur
King Posteur
avatar

Nombre de messages : 10363
Age : 72
Localisation : BOURBONNAIS
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Re: Le mulet pyrénéen   Ven 19 Déc 2014, 19:26

Je ne sais pas trop quoi dire car on a rarement fait une protection à ce niveau, par contre merci de nous poser une question pour relancer l'activité !

"PS : j'en profite pour en faire une (remarque) en forme de question (HS) : pourquoi dit-on d'un esprit étroit qu'il est obtus (> 90°), alors qu'on dit qu'il est fin et aigu (< 90°) quand il est plus large ?"


Voici le genre de question que je me pose !
Il y en a d'autres de ce genre , comme un bon a rien souvent bon à tout !
Revenir en haut Aller en bas
http://anciennes-en-piste.winnerforum.net/t1917-l-histoire?highl
tuff
Pistard
Pistard
avatar

Nombre de messages : 394
Age : 52
Localisation : pays de l'ail
Date d'inscription : 15/08/2008

MessageSujet: Re: Le mulet pyrénéen   Ven 19 Déc 2014, 19:43

balle de golf
Revenir en haut Aller en bas
http://brt63.over-blog.com/
cacajou
Sérial Posteur
Sérial Posteur
avatar

Nombre de messages : 4941
Age : 66
Localisation : sud de Paris
Date d'inscription : 11/11/2011

MessageSujet: Re: Le mulet pyrénéen   Ven 19 Déc 2014, 19:44

Mauvais à tout , non ?
Enfin je me réfère à la tirade de Fernandel Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
olidelac
Sérial Posteur
Sérial Posteur
avatar

Nombre de messages : 2394
Localisation : Comminges
Date d'inscription : 26/02/2011

MessageSujet: Re: Le mulet pyrénéen   Ven 19 Déc 2014, 23:47

Balle de golf : effectivement, ça résiste même à des chocs violents.

Les protections de fourche avant qu'on trouve dans le commerce sont des cylindres ("roulettes") qui se placent dans le prolongement de l'axe et qui sont fixés sur l'axe même.


Je suppose que le rôle de ces roulettes est d'empêcher que le pied de fourreau ne gratte le sol pendant la glissade qui suit une chute, mais je ne comprends pas très bien comment ces trucs, fixés par une petite vis vissée en bout d'axe, peuvent résister à des efforts qui me semblent pouvoir être importants.

O.
Revenir en haut Aller en bas
http://314ro.canalblog.com/
belcounty
Pistard
Pistard


Nombre de messages : 494
Date d'inscription : 18/09/2009

MessageSujet: Re: Le mulet pyrénéen   Sam 20 Déc 2014, 10:07

Je pense que la présence de ces protections est plus (encore une de plus) une règlementation technique qu'autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Raoul Volfoni
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4421
Age : 56
Localisation : Verneuil-en-Halatte Oise
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: Le mulet pyrénéen   Sam 20 Déc 2014, 13:26

Non, pas de contrainte sur les axes de roues. En revanche, ca evite de les usiner sur le bitume.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
olidelac
Sérial Posteur
Sérial Posteur
avatar

Nombre de messages : 2394
Localisation : Comminges
Date d'inscription : 26/02/2011

MessageSujet: Re: Le mulet pyrénéen   Sam 20 Déc 2014, 22:33

Pour le moment, je n'ai trouvé trace de ces roulettes que dans les "REGLES GENERALES POUR LES CONTROLES TECHNIQUES
DES EPREUVES RELEVANT DES CIRCUITS DE VITESSE ET DES COURSES DE COTE" - CDF Promosport - qui semblent, au contraire, vouloir les limiter.

"Des roulettes de protection peuvent être installées afin de protéger la partie cycle en cas de chute. Toutefois, elles ne sont pas admises dans un rayon inférieur à 30 cm par rapport à l’axe des repose-pieds et ne doivent pas dépasser de plus de 10 mm du carénage.
Les supports de béquilles devront être réalisés en aluminium, nylon, téflon, ou matière équivalente, auront les dimensions maximum suivantes : Diamètre 30 mm, longueur 40 mm, vis de fixation en retrait."


Le succès grandissant de ces protections serait donc dû aux pilotes eux-mêmes.
Ce serait intéressant d'avoir des retours d'expériences fiables (ou alors, il faudrait trouver des volontaires pour casser leur moto et leur g. pour la science).

Un problème particulier : si, pour protéger des éléments d'habillage, on place des éléments de protection en les fixant à des éléments structurels (cadre...), est-ce qu'on n'aggrave pas le problème en le déplaçant vers ces éléments structurels ?
Autrement dit : ne vaut-il pas mieux casser un plastique que tordre un cadre ?

O.
Revenir en haut Aller en bas
http://314ro.canalblog.com/
Mondialen
Sérial Posteur
Sérial Posteur
avatar

Nombre de messages : 3196
Age : 60
Localisation : Bourbonnais
Date d'inscription : 17/08/2011

MessageSujet: Re: Le mulet pyrénéen   Sam 20 Déc 2014, 22:51

Peut-être que le compromis tient dans la fixation des protections qui doit servir de "fusible" ?
Revenir en haut Aller en bas
olidelac
Sérial Posteur
Sérial Posteur
avatar

Nombre de messages : 2394
Localisation : Comminges
Date d'inscription : 26/02/2011

MessageSujet: Re: Le mulet pyrénéen   Dim 21 Déc 2014, 00:04

Certainement !

C'est là que ça devient épineux : un fusible de quel calibre pour chaque point à protéger ?

Comme on ne peut pas envisager tous les cas, on a la sensation désagréable qu'il faut choisir le modèle de sa prochaine chute pour espérer trouver des bribes de réponses à cette question.

On peut aussi laisser faire le hasard, et saupoudrer des protections de-ci de-là...

Ou alors, on attend de chuter, et on met ensuite des protections là où elles auraient été nécessaires. Là, au moins, elles serviraient à quelque chose : à cacher les dégâts qui ne se seraient pas faits si elles avaient été là avant.

Sérieusement : le sujet manque de références.

O.
Revenir en haut Aller en bas
http://314ro.canalblog.com/
Raoul Volfoni
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4421
Age : 56
Localisation : Verneuil-en-Halatte Oise
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: Le mulet pyrénéen   Dim 21 Déc 2014, 09:15

Des références, on en a au minimum une vingtaine par WE de course.
Ces protections offrent une bonne efficacité sur les petites glissades où elles limitent le frottement de parties vulnérables telles que les carters.
Le problème est le choc initial qui est bien souvent l'impact avec le bitume. Là, pas de secret, c'est la loterie. Soit on tombe bien et ça marche, soit on tape trop fort et les protections peuvent entrainer plus de dégâts si elles sont fixées sur le cadre.
Pour garantir l'efficacité, il faut savoir comment on va tomber ...
En envisagent des cas probables de chute, on peut imaginer des protections sur des parties sensibles.
Dans le cas qui te préoccupe, si tu rappes le bas du fourreau, la conséquence n'est qu'esthétique. En revanche, si c'est l'axe de roue qui prend, ça peut poser un problème fonctionnel ou au démontage.
La vraie solution, surtout sur la route, c'est de ne pas tomber.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
olidelac
Sérial Posteur
Sérial Posteur
avatar

Nombre de messages : 2394
Localisation : Comminges
Date d'inscription : 26/02/2011

MessageSujet: Re: Le mulet pyrénéen   Lun 22 Déc 2014, 00:41

Merci Raoul !

Dans le cas où, malgré ton conseil, on choisirait de tomber, il faudrait donc décider si on privilégie la sauvegarde du fonctionnel ou de l'esthétique.

Sachant que, d'une part, ce sont les pièces esthétiques (carénages et autres) qui assurent en grande partie la protection des pièces fonctionnelles, et que, d'autre part, les roulettes et patins destinés à la protection des pièces esthétiques se fixent sur les pièces fonctionnelles, ce qui expose ces dernières... eh bien, les problèmes ne sont pas près d'être résolus.

Ma dernière oeuvre, tout droit sortie du réservoir de chasse où elle était chargée de flotter :








O.
Revenir en haut Aller en bas
http://314ro.canalblog.com/
cacajou
Sérial Posteur
Sérial Posteur
avatar

Nombre de messages : 4941
Age : 66
Localisation : sud de Paris
Date d'inscription : 11/11/2011

MessageSujet: Re: Le mulet pyrénéen   Lun 22 Déc 2014, 05:51

Je ne suis pas bien certain que ta "bouboule" reste en place sur une longue glissade.

Il m'est venu une idée . Elle vaut ce qu'elle vaut , mais  facile à trouver.
Tu pourrais utiliser ce genre de diabolo d'échappement auto en M8.
Coupé en deux , il te suffit de pratiquer un trou fileté de 10 mm de profondeur en bout de l'axe . Ça devrait bien tenir et facile à démonter rapidement.
Suffisamment solide  pour résister à quelques mètres de frottement bitumeux et pas trop rigide pour ne pas plier le support.


Revenir en haut Aller en bas
olidelac
Sérial Posteur
Sérial Posteur
avatar

Nombre de messages : 2394
Localisation : Comminges
Date d'inscription : 26/02/2011

MessageSujet: Re: Le mulet pyrénéen   Lun 22 Déc 2014, 10:14

Ma bouboule ne tiendrait certainement pas sur une glissade, j'ai déjà eu du mal à la faire tenir en place le temps de prendre les photos.

Le diabolo, c'est le même principe que les roulettes qu'on trouve chez les motocistes : report des efforts sur un point, ce point pouvant servir de fusible.

Après avoir vu, dans mon activité professionnelle, un certain nombre de bâtiments se casser, et même s'effondrer, parce qu'ils avaient été posés sur des fondations ponctuelles, j'ai tendance à me méfier de toutes les solutions qui font appel aux points durs, et à préférer celles qui répartissent les efforts.

O.
Revenir en haut Aller en bas
http://314ro.canalblog.com/
314R
Pistard
Pistard
avatar

Nombre de messages : 410
Localisation : sud-est de Paris
Date d'inscription : 12/01/2014

MessageSujet: Re: Le mulet pyrénéen   Lun 22 Déc 2014, 17:10

Je suis bien d'accord avec Monsieur Volfoni aussi.

Pour éviter l'effet loterie et ne pas concentrer tous les efforts de la chute au même endroit, l'idéal est de mouler une pièce fibre de verre/carbone/kevlar/quelque chose directement sur la pièce à protéger.
Ainsi, lorsque le contact avec le bitume se réalise, l'effort pris par la pièce est le même (puisque la protection a été moulé dessus) et l'esthétique n'est pas détérioré.

Bien sur, si la chute est lourde, la pièce est tout aussi détérioré que s'il n'y avait rien eu...

D'ailleurs ce sont des protections que l'on voit de plus en plus sur les motos de piste récentes : protection de bras oscillant, de cadre, de carter.
Comme la moto ci-dessous où il y a protection de tout ça :


Et c'est vrai qu'en réfléchissant un peu, mettre un rondin de quelque chose en guise de protection, ça peut faire bien plus de dégâts qu'autre chose...

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le mulet pyrénéen   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le mulet pyrénéen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 26Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 14 ... 26  Suivant
 Sujets similaires
-
» (dept 04) PEPITO (surnom) Mulet sauvé le joyeux quadrille !!!!!!!!!!!!!!!!!
» Rando Midi-Pyrénées, 13-14 novembre 2010
» Raid pyrénéen en VC ?
» Tentative foirée de traversée des Pyrénées..;).. (2007)
» Pau - Pyrénées 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cuir et Mégaphone :: Mécanique, technique et préparation :: Les café-racer-
Sauter vers: